Recypark : skatepark + recyclerie
Anderlecht (Bruxelles)

Maître d’ouvrage : Bruxelles Propreté
Maître d’œuvre : Les Marneurs (paysagiste, mandataire), Janne Saario (skater, paysagiste), Concrete Flow (constructeur skatepark), Sk8boarders (asbl)
Programme : espace public et skatepark  / Projet intégré dans le projet de Recypark d’Anderlecht (51N4E, Rotor)
Mission : Mission d’auteur de projet pour la construction d’un espace public sous la forme d’un skatepark couvert et d’une aire végétalisée à intégrer au futur Recypark d’Anderlecht -  Concours - Lauréat
Coût : 350.000 € HT (hors charpente en bois)
Surface : 1100m²
Date : 2019 - chantier en 2021


 Un nouveau skatepark à Anderlecht au bord du canal de Charleroi  

L’aménagement de l’espace public du skatepark, constitue la façade principale du Recypark sur le canal de Charleroi. Cette identité s’exprime à travers trois grandes thématiques qui se recoupent à l’endroit précis du Recypark.

1. L’eau
Élément qui génère la vallée de la Senne dans laquelle s’est inscrite Bruxelles, l’eau est aujourd’hui une thématique de premier ordre à l’échelle de la capitale. D’abord pour les problématiques d’inondation qui révèlent la trace du lit majeur de la Senne aujourd’hui peu perceptible. L’eau est également un élément majeur dans la revalorisation urbaine de la capitale, avec notamment le Plan Canal qui s’appuie sur le tracé de l’eau pour régénérer les anciens tissus industriels.

2. Le détournement et le réemploi
Le détournement est l’essence même du skate, qui est né du détournement de piscines lors des grandes périodes de sécheresse, ou d’ouvrages hydrauliques aux États-Unis (les ditchs). Le détournement de l’élément « eau » ou de ses infrastructures est donc aussi constitutif de l’histoire et de l’identité de la glisse. Poursuivant cette logique, la conception du skatepark intègre également une dynamique de réemploi, notamment dans la mise en œuvre des bétons.


3. L’espace public
À l’origine indissociable de la pratique du skate, l’espace public s’est par endroit mis à distance des espaces skatables, que l’on a préféré cantonner dans des skateparks réservés à la pratique de la glisse. Cependant, il existe un véritable enjeu de fusion des espaces publics avec les surfaces skatables en un seul et même paysage continu où peuvent cohabiter les usages de l’espace.

Cet espace public est donc l’occasion de reconnecter l’origine hydrographique de Bruxelles avec les origines de la glisse. Reconnecter la nécessité du réemploi dans les Recypark avec la pratique du réemploi dans le skate.

Un nouveau skatepark inscrit dans la vallée de la Senne

Reportage photographique - avril 2019


Revenir aux bases du skate, au fil des ouvrages hydrauliques

Plan masse du projet / Un snake run qui souligne l’écoulement de l’eau sur la parcelle / Des jardins humides pour une gestion intégrée des eaux pluviales

Un espace public ouvert sur le canal de Charleroi

Axonométrie 


La gestion intégrée des eaux pluviales / les jardins secs et humides / un refuge de biodiversité

Coupes : entre le quai Demets et la halle du Recypark