Europan 14 : Re(s)sources
Toulouse (31)



Concours Europan 14 : mention spéciale
Equipe concours : Les Marneurs
Collaborateurs : Elise Triacca (architecte, urbaniste) et Thierry Maeder (géographe)
Programme: Projet urbain urbain pour la mutation de la zone d’activité Balma-Gramont
Date (concours) : 2018

Suite au concours : Accord cadre pour le plan guide pour la mutation de la zone d’activité
Maître d’ouvrage : Toulouse Métropole
Maitre d’œuvre : groupement composé des agences également primées par Europan 14 : Plateforme (mandataire), Studio Héno
et Les Marneurs
Surface : 55Ha
Date (étude) : 2019 - 2020





“ La ressource ” sera la grande question des décennies à venir. Après plus d’un siècle de relative abondance, nous continuons à exploiter les ressources comme si elles demeuraient illimitées alors que tous les indicateurs présagent des pics dans leurs exploitations à l’échelle mondiale. Les zones commerciales et industrielles comme celle de Balma sont les lieux qui illustrent le mieux ce paradoxe.

La stratégie du projet propose donc de repenser la zone d’activités de Balma-Gramont pour générer un urbanisme productif et soutenable inscrit dans l’identité et la géographie de Toulouse et du Lauragais.
Partant des principaux besoins utiles au fonctionnement de la zone d’activité à toutes les échelles, le projet cherche à faire de la gestion des ressources et des déchets le point central d’une stratégie collective d’aménagement, où l’ensemble des acteurs présents sur le site sont appelés à se fédérer autour d’un intérêt commun : la gestion durable et résiliente des ressources.

La mise en place de ce dialogue entre les différents acteurs (locaux et métropolitains, privés et institutionnels) permet l’émergence de plusieurs grands axes de développement et de transformation des lieux, au service de la préservation et de la production de ressources locales : nouvelles formes architecturales et urbaines durables, mise en valeur des logiques hydrographiques et géologiques du site, création de dynamiques de redistribution, de mutualisation, de réutilisation et de recyclage.
Inscrit dans un projet spatial qui retisse un maillage de « valeurs ajoutées », la stratégie de la « Re-Source » contribue à relier les grandes entités géographiques : les paysages de la vallée de l’Hers, de la zone d’activité et de la plaine du Lauraguais. Les aménagements et les nouveaux programmes mixtes proposés tendent également à diminuer la pression foncière et réinterrogent la programmation et les besoins en construction de la ZAC Balma-Gramont, dont le projet s’étend sur de vastes terres arables.