La cour-jardin de l’école Jacques Brel
Jette (Bruxelles)

Maître d’ouvrage : Commune de Jette
Maître d’œuvre : Les Marneurs (paysagiste, mandataire), Infraservice (VRD),
Roxane van Ginneken (paysage-ludicité), Good Planet (participation)
Programme : réaménagement de la cour thématique des maternelles en parcours ludique et espace semi-public
Mission : mission complète - lauréats du concours
Coût : 265.000 € HT
Surface : 1800 m²
Date : 2019 - chantier été 2021



Réaménagement de la cour thématique des maternelles de l’école en une plaine de jeux semi-publique


“ Les lauréats de l’équipe composée des Marneurs & de Rivage Paysage proposent d’ouvrir partiellement l’enceinte en brique de l’école et de créer un escalier généreux complété d’une rampe. Un appel visuel est ainsi créé, ce qui facilite la continuité entre l’espace public et l’intérieur de la cour. D’autre part, le réaménagement de celle-ci est envisagé en différents jardins thématiques : le jardin de la rencontre, le jardin de l’eau et le jardin de l’arbre.

Le nouvel aménagement de l’accès principal permet la création d’un jardin suspendu servant de lieu de rencontre pour les parents et usagers du jardin. De leur côté, les eaux pluviales sont gérées de manière intelligente, une partie de la cour étant désimperméabilisée et certains espaces transformés en jardin de pluie dans lequels deux filets d’eau pourront serpenter.
De manière générale, le projet est composé de manière subtile, sans trop d’orchestration, laissant une liberté de mouvement aux enfants. Les éléments naturels et des ruissèlements d’eau stimulent l’imaginaire et servent de support du projet pédagogique de l’école maternelle. Le thème du développement durable traverse tout le projet lauréat. Les matériaux existants sont revalorisés, comme par exemple les grumes des marronniers abattus qui serviront à des supports ludiques dans le jardin de l’arbre. Enfin, le réaménagement global convient tout autant à des enfants en bas âges qu’à un public plus âgé. ” *

* Extrait de la publication du Bouwmeester Maître Architecte de Bruxelles.




Profils en travers du projet (phase AVP)

Ateliers de co-conception avec la classe de 4e primaire de l’école Jacques Brel


îlot de fraicheur

La gestion intégrée des eaux pluviales se décline sous trois formes : la déconnexion de l’impluvium du tronçon piétonnisé de la rue Loossens, gérée par deux jardins de pluie stockant et infiltrant ; le jardin de l’eau qui infiltre les eaux d’une partie de la cour thématique (100 m2) ainsi que l’impluvium de la toiture du préau ; enfin le jardin de l’arbre complètement perméable et planté. Le projet associe la gestion de l’eau non plus comme une contrainte, mais comme un atout qui guide le dessin du réaménagement de la cour. Il permet également la mise en place de véritables écosystèmes et ilots de fraicheur.
Place aux « tout-petits »

La réhabilitation de la cour de l’école fait également l’objet d’un projet pédagogique pour ses classes. Les élèves suivent des cours sur l’eau dans la vallée de la Senne et participent activement aux ateliers de co-conception menés par Les Marneurs en intégrant leurs propres propositions dans la maquette d’étude. Ainsi, ces petits concepteurs en herbe proposent : des « gouttières de récupérations des eaux qui font de la musique », « des plantes qu’on peut manger », « des tentes sur le toit », « un totem du bonheur », « une piste de vélo » et autres propositions que participent à la définition du projet.



Un espace public ludique organisé autour de quatre jardins thématiques intégrant la gestion des eaux pluviales